Les stades de la Grèce Antique

La Grèce antique se caractérise par la pratique de plusieurs disciplines athlétiques telles que la lutte, la course ou encore le lancer de javelot. Les stades sont les lieux où se déroulent ces épreuves qui avaient une importance capitale pour les Grecs. Pour avoir accueilli des événements majeurs de l’Antiquité tels que les premiers Jeux olympiques, certains de ces endroits ont acquis plus de notoriété. Voici une liste des principaux stades de la Grèce antique.

 

Le stade Olympie

Le stade Olympie fait partie des installations sportives au sein d’un sanctuaire consacré à plusieurs dieux tels que Zeus qui y dispose d’un imposant temple. Édifié au Ve siècle avant J.-C., il avait une capacité de plus de 3 500 places. Pour ce qui est de ses mesures, il avait une longueur de 192,27 mètres. Ce qui équivalait à 600 fois la longueur du pied d’Héraclès selon la légende. Ce stade est le site retenu pour accueillir les Jeux olympiques antiques à partir de 776. Durant une douzaine de siècles, il sera le cadre où se déroulent les compétitions dans de nombreuses disciplines comme par exemple la lutte, la course, le lancer de javelot et bien plus encore.

picture

 

Le stade panathénaïque

Rénové pour accueillir les premiers Jeux olympiques de 1986 et donc de l’ère moderne, le stade panathénaïque fut construit en 326 avant Jésus-Christ. C’est sous l’impulsion de Lycurgue que sa construction fut entamée et achevée. Son inauguration intervient au cours de l’été 330 avant J.-C. lors des grandes Panathénées dont il servira longtemps de cadre. A l’origine, il pouvait accueillir jusqu’à 70 000 personnes. Après sa réforme effectuée par Hérode Atticus, ce stade antique grec a vu sa capacité diminuée de 20 000 places. A cette époque, IL accueille des combats de gladiateurs avant de devenir une carrière en ruines à la chute de l’Empire romain. Aujourd’hui encore, sa capacité a été revue à la baisse avec ses 45 000 places actuelles. Seul à posséder une forme en U et à être entièrement réalisé en marbre, le panathénaïque se trouve dans la ville d’Athènes. Juste à quelques encablures de Vasileos Konstantinous, colline Arditos, cette magnifique enceinte est localisée entre le hall d’exposition Zappeion et le Jardin national. De nombreux événements d’envergure s’y déroulent encore aujourd’hui.

 

Le stade de Delphes

Ce stade datant du IIIe siècle de notre ère a été construit sur la partie la plus élevée de Delphes. Il a été réalisé dans le but de remplacer l’ancien site qui se situait dans la plaine. Cette enceinte avait une capacité de plus de 6 500 places. Les Grecs s’y rendaient afin d’assister aux différentes compétitions en lice à l’occasion des Jeux. Selon la mythologie grecque, ces célébrations comméraient Apollon qui tue le serpent python. Le stade de Delphes accueillait ces jeux tous les huit ans.