Les principaux sports de la Grèce antique

La pratique du sport faisait partie intégrante de la Grèce antique, car il était jugé primordial que le corps soit aussi sain que l’esprit. Zoom sur cinq des principaux sports de cette époque !

 

La course

C’était l’une des disciplines les plus pratiquées, et elle se déroulait uniquement sur une piste plate et rectiligne. Ce sport était emblématique des jeux olympiques et celui qui remportait l’épreuve de course pendant cette compétition pluridisciplinaire, donnait son nom aux Olympiades. Il existait des pistes de différentes tailles, notamment 172 mètres et 210 mètres. A l’époque de la Grèce antique, on ne pratiquait pas le 100 mètres.

Le lancer de disque

Cette discipline était l’une des épreuves du pentathlon et l’athlète devait faire preuve de force essentiellement. Le disque était en bronze et pouvait peser de 1 à 4 kilos. Mais lors d’un championnat, tous les lanceurs avaient un disque de même poids. La technique voulait que le lanceur tourne sur lui-même avec le bras partant du bas pour remonter à la verticale au-dessus de sa tête et lancer le disque. A noter que les enfants pratiquaient également ce sport mais avec des disques moins grands et plus légers.

picture

Le saut en longueur

C’est l’unique saut pratiqué durant la Grèce antique. Bien qu’il se pratique sensiblement de la même façon qu’aujourd’hui, il y avait une ou deux différences. Tout d’abord l’athlète effectuait son saut au son d’une flûte double que l’on nommait « aulos ». Autre différence, l’athlète tenait un poids dans chacune de ses mains afin d’allonger son saut. Ces poids pouvaient être métalliques ou en pierre. La technique voulait que le sauteur court en créant un basculement des bras aidé par les poids et saute le plus loin possible. Cette discipline était l’une de celle disputées lors du pentathlon.

Le lancer de javelot

Il s’agit d’un sport très pratiqué à cette époque mais le javelot fut tout d’abord un outil utilisé par les Grecs quand ils chassaient. Ils en ont fait une discipline sportive plus tard. Le but premier du lancer de javelot est de l’amener le plus loin possible par la seule force du bras. Aucune cible n’est à atteindre. Le javelot est toujours fin et léger, par contre sa taille peut varier. Avant de lancer son javelot, le lanceur effectue une course durant laquelle il tient le javelot à hauteur de son oreille. Parvenu à la limite tracée au sol, il lance son javelot, toujours maintenu à hauteur de son oreille.

La lutte

Cette discipline était extrêmement populaire. Ce sport ne se pratique pas n’importe où mais sur un sol travaillé au préalable. En effet, les deux lutteurs pratiquent la discipline sur une terre qui a été travaillée à la pioche puis recouverte de sable. Le but est simple, il faut réussir à projeter l’adversaire au sol. Dès qu’une partie du corps d’un lutteur atteint le sol (cou, bras, tête, etc.), c’est la victoire annoncée pour son adversaire. A noter que les lutteurs avaient droit aux croche-pieds. La lutte se disputait en trois manches.