Les Jeux Olympiques de l’Antiquité

Les Jeux olympiques antiques furent créés au cours du VIIIe siècle avant J.-C. en l‘honneur de Zeus. Plusieurs mythes décrivent la création de ces Jeux : le mythe du héros Pélops, le mythe de Pisos, le mythe d‘Héraclès. Ces Jeux perdurèrent pendant plus de 1 000 ans et il est traditionnellement considéré que les derniers Jeux olympiques antiques se déroulèrent en 393 après J.-C.

 

Les Jeux olympiques antiques étaient des concours sportifs entre les cités grecques antiques. Ils avaient lieu tous les quatre ans en Olympie. Une cérémonie d‘ouverture se tenait trois jours avant le début des épreuves. Les athlètes, leurs proches et les magistrats se rendaient en Olympie. A ce moment, beaucoup de spectateurs étaient déjà présents. Les Jeux olympiques antiques ne représentaient pas seulement un événement sportif ou un événement durant lequel une multitude d‘autres activités étaient proposées : regarder des tours de magie, des acrobates, se faire prédire l’avenir. De nombreux artistes, peintres comme écrivains, profitaient des Jeux olympiques pour présenter leurs œuvres.

Seuls les hommes étaient autorisés à assister aux Jeux olympiques, les femmes étaient exclues. Les esclaves et les barbares pouvaient également y assister.

picture

 

Les épreuves étaient divisées en deux groupes : les épreuves hippiques et les épreuves gymniques. Les épreuves hippiques, les premières épreuves des Jeux olympiques antiques, étaient des courses de chevaux avec une course de quadriges constituée de douze tours de piste, puis une course de chars à deux chevaux constituée de huit tours de piste. Au cours du temps, des épreuves similaires furent ajoutées pour les poulains. Les épreuves suivantes étaient les épreuves gymniques, épreuves auxquelles les athlètes participaient totalement nus. Les athlètes se frottaient la peau d‘huile, la raison n‘est pas totalement connue mais il semble que c‘était pour échauffer les muscles. La première épreuve gymnique était le pentathlon, et comprenait le lancer du disque, le lancer du javelot, le saut en longueur, la lutte et la course à pied, suivie d‘une course de fond de 24 stades de long, soit environ 4 500 mètres, d‘une course courte de 192 mètres, d‘une course longue de deux stades. Les courses étaient suivies d‘épreuves dites lourdes : la lutte, le pugilat et le pancrace.

 

Des honneurs sont accordés après chaque épreuve et les prix étaient remis le dernier jour des Jeux olympiques ; seul le vainqueur est honoré. Aucune distinction n‘était accordée aux athlètes arrivant deuxième ou troisième.

Les Jeux olympiques furent réhabilités par Pierre de Coubertin. Les premiers Jeux olympiques modernes eurent lieu à Athènes en 1896. Les Jeux olympiques modernes ont peu de choses en commun avec les Jeux Olympiques antiques : la flamme olympique n‘existait pas dans les Jeux antiques ; en outre les Jeux antiques avaient toujours lieu en Olympie alors que les Jeux modernes changent à chaque fois de lieu. Également, le marathon, créé à l‘occasion des Jeux olympiques d‘Athènes en 1896, n‘existait pas dans les Jeux antiques. Pour conclure, la philosophie actuelle des Jeux mettant l‘accent sur le fait que l‘important est de participer est très différente de la philosophie des Jeux antiques qui était que seule la victoire comptait.